1. BENETEAU
  2. Newsroom
  3. Interviews
  4. J.L.Tual, propriétaire de ALMACO IV (Antares 7.50)

J.L.Tual, propriétaire de ALMACO IV (Antares 7.50)

Basés en Bretagne Sud et désireux d’étendre leur bassin de navigation, Jean-Luc et Béatrice acquièrent en 2010 une Antares 7.50 neuve chez le concessionnaire ARMORIQUE DIFFUSION à Pluneret dans le Morbihan. C’est une véritable relation de confiance qui s’établit entre le couple et le représentant BENETEAU. 10 ans après, ARMORIQUE DIFFUSION va livrer au printemps prochain une toute nouvelle Antares 9 à ses plaisanciers bretons. Jean-Luc revient sur la belle histoire qu’il a vécu avec son timonier.

10 ans de navigation sur la même bateau, c’est plus que la moyenne. D’où vous vient cette passion pour la mer ?  

Cette passion m’a été transmise dès mon plus jeune âge par mon père à bord de ses différents voiliers sur le Golfe du Morbihan, et à ce qu’on m’a raconté, j’ai navigué pour la première fois en 1960 à bord d’un baleinier, dans un couffin ! Aujourd’hui, je suis retraité de la marine nationale et je suis resté très attaché au Golfe puisque je réside une partie de l’année à Arradon.

Comment êtes-vous devenu propriétaire BENETEAU ?

Avec mon épouse, nous avons eu un véritable coup de cœur au Nautic 2008 pour l’Antares 7.50. Nous avons passé la commande auprès de notre concessionnaire local et ALMACO IV (tous les bateaux de la famille ont porté ce nom) nous a été livrée en 2010. Nous avions besoin d’un bateau plus confortable pour passer des nuits à bord et nous voulions aussi naviguer plus loin.

« Nous avions besoin d’un bateau plus confortable pour passer des nuits à bord et nous voulions aussi naviguer plus loin.»

Qu’avez-vous apprécié le plus à bord de votre ANTARES 7.50 ? 

Le carré avec sa vue panoramique, ses couchages, son immense table et surtout son cockpit, qui est pour nous une véritable 3ème pièce avec son bain de soleil. Sa convivialité nous a conquis ! Au cours de toutes ces dix saisons de navigation nous n’avons jamais été déçus : 1 117 heures de moteur et 7 717 milles nautiques parcourus.

 « Au cours de toutes ces dix saisons de navigation nous n’avons jamais été déçus : 1 117 heures de moteur et 7 717 milles nautiques parcourus. » 
 

Le Golfe du Morbihan n’a donc plus aucun secret pour vous ?

Même après plusieurs années de navigation, il existe toujours de nouvelles zones à découvrir. Une année sur deux, nous organisons des croisières côtières de 3 semaines. En 2013, nous sommes descendus jusqu’à Cordouan. Notre programme ?  Croisière, balade à la journée, baignade, plage, descente à terre pour pique-niquer, déjeuner à bord du bateau avec des amis, en résumé de purs moments de convivialité.

Votre concessionnaire a-t-il joué un rôle dans la décision de changer de bateau ?
Oui tout à fait, il s’est d’ailleurs occupé de la revente de notre Antares. Il était évident que nous allions poursuivre l’aventure avec notre concessionnaire. Du technicien au commercial, ARMORIQUE DIFFUSION a toujours été d’excellent conseil et à notre écoute. Nous apprécions son expertise technique à la fois sur le bateau et sur le moteur SUZUKI. En décembre 2018, nous avons signé notre bon de commande après avoir vu le bateau au NAUTIC et également au GRAND PAVOIS de la Rochelle. Nous attendons maintenant avec impatience sa livraison dans les prochaines semaines.

Quels sont vos projets avec votre nouvelle Antares 9 ?
Forcément, nous naviguerons dans le Golfe du Morbihan et les Îles de la Baie de Quiberon. Puis nous envisageons de mettre le cap vers la Mer d'Iroise (Brest, Molène, Ouessant, Camaret, Morgat). Nous aimerions aussi retourner à Cordouan cet été si le temps le permet.

S’appellera-t-elle ALMACO V ?
Oui, fidèle à la tradition familiale, elle s’appellera ALMACO V !

 

Cordouan, re, Banc Bucheron,
Belle Ile, houat
 
Jean-Luc et Béatrice nous offrent en photo quelques uns de leurs plus beaux moments à bord d'ALMACO IV.

Étiquettes

Jean-Luc Tual

Vit à Brest et Arradon

Navigue sur Antares 7.50 et bientôt sur Antares 9

AMALCO V

Port d’attache : Arradon

Prochaine escale : Mer d’Iroise

Si j’étais…

Une musique : Stand By me (Ben E. King)

Un animal marin : White Shark

Un film : Il y en a trop alors … Wind (Carroll Ballard)

Une île : La Jument (Golfe du Morbihan)

Un valeur : le respect

Une sensation : le toucher

Une émotion : la joie