1. BENETEAU
  2. Newsroom
  3. Actualités Nautiques
  4. Les concessionnaires BENETEAU innovent en lançant leurs premiers salons virtuels

Les concessionnaires BENETEAU innovent en lançant leurs premiers salons virtuels

La situation actuelle incite le réseau de concessionnaires à lancer de nouvelles initiatives pour maintenir le dialogue avec ses clients, alors que beaucoup d’entre eux sont confinés.

Bob Denison, Président de Denison Yacht Sales, basé en Floride et Will Blair, directeur marketing d’Ancasta en Angleterre, vous en disent plus sur l’organisation de leur premier salon virtuel.

Comment est née cette idée?

Bob Denison: « Cette idée est née il y a environ 3 semaines, quand nous avons eu la confirmation que le salon de Palm Beach était reporté. C’est un très bel événement pour nous en tant que concessionnaire BENETEAU, nous y avons vendu beaucoup de nouveaux bateaux au cours des dernières années. C’est incontestablement un des salons préférés des plaisanciers du sud de la Floride. Quand les organisateurs ont annoncé le report, que nous avons interprété avec tristesse comme une annulation du salon pour cette année, beaucoup de clients nous ont fait part de leur déception. »  

« Notre équipe marketing s’est alors entièrement consacrée à la création d’un salon virtuel. Pendant 5 jours, tous les membres de l’équipe ont travaillé ensemble pour lancer cette première experience dédiée à nos clients et agents. »

 
Bob Denison, Président de
Denison Yacht Sales

Will Blair: « Avec l’annulation de tous les salons nautiques qui ont d’habitude lieu aux beaux jours, il était essentiel de proposer une alternative, pour tous ceux qui sont coincés à la maison, et qui rêvent de pouvoir naviguer. Nous avions aussi l’ambition d’être les premiers à lancer un salon virtuel en Angleterre, afin de bénéficier de la meilleure couverture médiatique possible. »


Will Blair, Directeur marketing d'Ancasta

Quels ont été les challenges auxquels vous avez été confrontés dans le lancement de cette nouvelle initiative ?

Bob Denison: « En premier lieu, nous voulions nous assurer que nous disposions bien de l’ensemble des contenus virtuels nécessaires car si vous promettez un salon virtuel, cela doit vraiment en avoir tous les attributs. Cela signifie que pour chaque bateau présenté, nous avions besoin d’une visite guidée en vidéo et de visites virtuelles à 360°. Nous disposions d’une bibliothèque complète fournie par BENETEAU. Nous étions donc immédiatement en capacité de promouvoir nos bateaux de stock, voile ou moteur. »


Visitez les bateaux proposés par Denison Yacht Sales depuis votre canapé. 

Will Blair: « En effet, un des challenges est de recueillir et de réorganiser tous les contenus vidéo pour proposer une expérience riche et engageante. Notre site ancasta.com intégrant déjà tous ces contenus vidéo, la récupération a donc été simple et rapide. Mais le temps était très limité pour réussir à être la première concession à lancer un salon virtuel. Nous avons également dû faire preuve de créativité et trouver des moyens de mettre en avant des contenus déjà existants, avec une nouvelle fraîcheur. »  

« Nous avons recréé une marina avec 54 bateaux. L’objectif était de reproduire toutes les composantes d’un vrai salon (sans les files d’attentes !), de proposer des chats en temps réel, pour permettre aux visiteurs de discuter avec nos experts, de faire des visites des bateaux à 360° afin d’explorer les modèles exposés, et de se déplacer de façon fluide à l’intérieur du salon. Toutes les interactions qui ont lieu dans un salon réel sont assurées : flâner, demander une brochure, visiter, échanger avec un responsable de clientèle, demander un devis, sans la pluie, sans l’attente sans avoir à enlever ses chaussures ! » 

 

Le salon virtuel est disponible du 14 au 23 avril sur le site internet d'Ancasta.

Bob Denison : « Nous avons la conviction qu’un salon virtuel doit avoir une date et un horaire de début et de fin. Cela ne peut pas durer éternellement. Notre salon virtuel commençait à 9h00 pour se terminer à 17h00. Ce sont aussi les gens qui rendent les salons attractifs. Nous avons donc créé 12 espaces de discussion en temps réel pour permettre aux visiteurs d’échanger avec des experts, qu’il s’agisse d’Oceanis ou de Swift Trawler, où l’on pouvait obtenir des réponses à des questions pointues. Nous avons également ouvert une salle de conférence, qui permettait à des experts et des représentants de la marque de prendre la parole, toutes les 15 minutes. Cela faisait beaucoup de personnes à former et à gérer dans un temps très limité. Nous sommes en train de surmonter toutes les difficultés logistiques et techniques et de faire progresser notre courbe d’apprentissage. »

Quelles sont les actions qui contribuent le plus au succès d’un salon virtuel ?

Will Blair : « La grande diversité des gammes proposées par le Groupe Beneteau nous permet de nous adresser à une audience très large. L’objectif est d’intéresser le plus de plaisanciers possibles, de les inviter à réfléchir à leurs projets pour la sortie de crise et qu’ils continuent à penser à nous. Tout le monde est en recherche d’histoires positives pour se distraire agréablement dans cette période d’instabilité. Toute les équipes sont mobilisées pour faire en sorte que cette expérience soit la plus riche et la plus divertissante possible, pour l’ensemble des visiteurs. »

Bob Denison : « Nous avons la chance d’avoir une équipe interne complète : webdesigner, développeur web, chef de projet en charge des visites virtuelles, ce qui est à mon sens un facteur-clé de succès. Suite à la finalisation et aux tests de l’environnement virtuel, nous nous sommes concentrés sur sa diffusion et avons bénéficié d’une bonne couverture médiatique. Cette action a été également soutenue par les équipes BENETEAU America et largement promue sur les réseaux sociaux. A ce jour, les retombées sont positives. Nous pensons que notre activité commerciale future sera en partie liée à cette opération. Nous avons présenté 135 bateaux, neufs et d’occasion, et le jour du lancement, nous avons enregistré un trafic record sur notre site web, avec 14 000 visiteurs, et 420 contacts et discussions avec nos visiteurs. »

Will Blair: « Notre salon virtuel démarre le 14 avril, et va durer jusqu’au 23. Nous serons satisfaits si cela permet à nos clients de garder le sourire, de s’informer, de continuer à rêver de leur futur bateau et de penser à nous quand le moment sera venu. » 

 

 

ENTREZ DANS LE SALON VIRTUEL D'ANCASTA

 

 

 

 

ENTREZ DANS LE SALON VIRTUEL DE DENISON