Départ de la 50ème édition de La Solitaire URGO Le Figaro

Le dimanche 2 juin 2019, dans la baie du Pouligen, les 47 concurrents de la 50ème édition de La Solitaire URGO Le Figaro, se sont élancés vers l'Irlande.  Epreuve majeure du Championnat de France Elite de Course au Large, la "Solitaire" fête cette année ses 50 ans et offre à tous les skippers l'occasion de s'affronter sur un nouveau monotype à foils le Figaro BENETEAU 3.

Un nouveau bateau qui fait revenir sur le devant de la scène les grandes légendes de la course au large, comme Michel Desjoyeaux, déja triple vainqueur de la Solitaire et double vainqueur du Vendée Globe, Loïc Perron avec 4 tours du monde à son actif et vainqueur de la Route du Rhum ou encore Alain Gautier, vainqueur de la Solitaire et du Vendée Globe. Cette année, 12 bizuths prennent part à l'aventure et naviguent au coté de navigateurs au palmarès déja bien rempli tels que Jérémy Beyou, Armel Le Cléac'h, Yann Eliès ou Yoann Richomme.

NANTES, VILLE DE DEPART

Pour la première fois, Nantes a accueilli les skippers de la Solitaire Urgo Le Figaro . Environ 90 000 visiteurs ont foulé le quai de la Fosse pendant la semaine précécent le départ. Dimanche 2 juin à 8h30 les marins ont été autorisés à descendre la Loire pour rallier le point de départ au large de Pornichet en début d'après-midi. Le départ a été donné à 16h25, les skippers libérés s'élancent pour une étape de 553 milles entre Pornichet et Kinsale


Les Figaro BENETEAU 3,  lors de la descente de la Loire.

 
Passage devant La maison dans la Loire (oeuvre de JC Courcoult).
©photos COURCOUX Alexis

 

DEPART DE LA COURSE EN VIDEO 

Emmanuel Faure de France 3 commente le départ avec le consultant
Sébastien Simon, vainqueur de l'édition 2018.

Publié le 03.06.2019
Partager