1. BENETEAU
  2. Newsroom
  3. Actualités Nautiques
  4. Barracuda Tour 2019 : le formidable engouement des amateurs de pêche

Barracuda Tour 2019 : le formidable engouement des amateurs de pêche

La compétition de pêche No Kill incontournable !

Cette nouvelle édition du Barracuda Tour confirme que l’événement créé par BENETEAU en 2013 est en passe de devenir l’évènement incontournable en matière de compétition de pêche en mer no kill en France et à l’étranger. L'évènement qui s’est déroulée du 10 au 18 mai dernier au port du Crouesty à Arzona couronné pour la première fois "Navionics" qui s’est imposée durant la Grande Finale devant "Railblaza" et "Chantereyne" (BENETEAU Cherbourg) présent sur le podium pour la troisième année consécutive.

 

ET CE MILLESIME 2019 ?

L’année 2019 s’annonçait comme un excellent cru, le BARRACUDA TOUR a atteint sa maturité, la mécanique est bien huilée, les équipes BENETEAU maîtrisent le sujet et les pêcheurs sont demandeurs ! Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 150 équipages, 600 participants de 19 nationalités, 60 Barracuda 7, Barracuda 8 et Barracuda 9 mis à disposition, 80 moteurs Suzuki montés par les stagiaires du lycée professionnel d’Etel et une surtout une vingtaine de partenaires qui mettent à disposition des compétiteurs les meilleurs produits issus de leur savoir-faire, pour que cette 7ème édition du Barracuda Tour soit une réussite !

Tout au long de ces deux week-ends, les compétiteurs ont évolué alternativement sur les magnifiques terrains de jeu du Golfe du Morbihan : la fameuse sortie du courant de la Jument en face de Port Navalo dans le Golfe et les îles somptueuses de Houat et Hoëdic avec leurs « décors » sauvages. Ces archipels rocheux, où évoluent les colonies de Fous de Bassan et phoques, n’ont pas permis aux équipages habitués de « rentrer » des quotas de bars comme certaines années. La pêche se fera en insistant « à gratter » au shad ou bien sur un « hold-up » en trouvant avec l’électronique une petite concentration de bars isolés.

 

 

UNE EDITION A L'ACCENT ETRANGER

Habituellement poissonneuses, les eaux du Golfe du Morbihan se sont montrées peu favorables pour la pêche au bar, la faute à des conditions anticycloniques marquées. Les accents étrangers ont rendu moins méfiants les Labrax bretons…lors du Challenge Amateurs ce sont les espagnols de Nautivela L’Escala qui ont tiré leur épingle du jeu et gagné le droit de revenir pour la Grande Finale.

Lors des phases finales, après des journées partenaires qui ont permis à ces derniers d’accueillir sur le village clients, fournisseurs et salariés, l’ambiance a quelque peu changé. Ce sont également deux équipages étrangers qui ont marqué les esprits : Team Nordic et Team Baltic ont fini respectivement premier et deuxième de leur poule. Le classement général a finalement consacré l’équipage très international de Navionics, premier de la finale Or devant un équipage Railblaza régulier et ultra-organisé. Le Chantier Naval de Chantereyne, concessionnaire BENETEAU, a complété le podium.  

 

Nautivela L'Escala (Espagne)

Team Baltic (Norvège & Lituanie)

 

UN EVENEMENT EGALEMENT A TERRE

Pendant que les bateaux s’affrontaient en mer, l’épreuve de ‘Rockfishing’ organisée par l’association Fish à l’Affiche a aligné sur les pontons lors des deux weekends une quarantaine de jeunes de 7 à 14 ans pour une compétition à leur mesure, avec du matériel de ‘pros’ ! Une belle initiative pour les jeunes qui ont rivalisé d’adresse et de technique pour capturer bars et gobies sur les pontons du port Crouesty aux pieds du village. Un village animé à la perfection par Frédéric BRILLOUX, où s’est massé un public nombreux pour découvrir les stands et animations des partenaires autour de la pêche en mer.

 

Animation sur le déclenchement des gilets de sauvetage (Forwater)

LA ROCK FISHING EN IMAGES

Rock Fishing : Manche 2 ©ATM-Communication
Rock Fishing : Manche 2 ©ATM-Communication
Rock Fishing : Manche 2 ©ATM-Communication
Rock Fishing : Manche 1
Rock Fishing : Manche 1
Blocs :

Bravo aux participants qui ont su, en compétiteurs hors-pairs, garder confiance et motivation, bravo aussi aux bénévoles et aux partenaires sans qui le Barracuda Tour ne pourrait exister et qui manquerait dans le paysage de la pêche sportive en France. L'évènement met en avant des valeurs de cohésion, de sportivité et de respect. Clap de fin, tous les équipages ont trinqué une dernière fois avec leurs éco cup Barracuda Tour 2019, en s’engageant à revenir l’année prochaine !

A l’année prochaine !