1. BENETEAU
  2. ML Yacht Design Group

ML Yacht Design Group

Nous avons une culture course au large très forte au sein du cabinet que nous mettons au service des voiliers de croisière de série.

Une forte culture de la course au large

Chef d’orchestre d’une équipe de dix personnes, dont son associé Eric Levet (architecte naval et designer hors-pair), Lucien Wohler (étude de stabilité) ou Lionnel Huetz (docteur en hydrodynamique), Marc Lombard a créé son cabinet d’architecture naval à La Rochelle en 1982.  Passionné de navigation en équipage dans sa jeunesse parisienne, diplômé de l’école de Southampton, Marc Lombard navigue en convoyage avec Mike Birch en 1978 après que ce dernier ait gagné la Route du Rhum sur son petit trimaran jaune signé Walter Green. Il lui propose un stage de fin d’études au sein du chantier américain. Une aubaine et une expérience incroyables qui forgeront le savoir-faire de Marc Lombard qui décide de se mettre à son compte dès 1982 pour construire des bateaux de course.

J’ai suivi des départs de l’Ostar, je côtoyais beaucoup de coureurs, j’ai bossé pendant 25 ans pour des bateaux de course de 1982 à 2005

confie Marc qui signe entre autres Ker Cadelac, Crédit agricole IV, Banque Populaire, Sill, Veolia, Whirlpool. Une activité qu’il poursuit parallèlement aux dessins de nombreux bateaux de croisière.

 

L'esthétique et le design sont toujours liés à la fonction      

Carène large à bouchain, tonture inversée, bout-dehors, la patte de Marc Lombard se reconnaît bien. « Un bateau de croisière doit être cohérent et procurer du plaisir en mer. Il doit aussi être beau et sexy. Notre vision de l’esthétique, c’est un effet global de la répartition du volume et c’est toujours lié à la fonction. » affirme Marc Lombard. Le succès est immédiat et perdure. Le cabinet dessine de nombreux bateaux de série à succès pour des chantiers de grande renommée comme le Groupe Bénéteau.

« On aime les bateaux qui avancent vite, qui ont une personnalité. Le bateau qui symbolise le mieux notre activité, c’est le Figaro 2. Un super bateau qui ne paie pas de mine, mais qui reste indémodable, increvable… » confie l’architecte de 62 ans, sans cesse ouvert à de multiples domaines (cargo à voiles, bateau de passagers rapide à portance aérodynamique, course, croisière). Un cabinet d’architecture navale incontournable par la richesse de sa production de dessins depuis presque 40 ans !

CONCEPTIONS