1. BENETEAU
  2. Newsroom
  3. Interviews
  4. H. Dorsner - propriétaire de Paia Bay (Swift Trawler 52)

H. Dorsner - propriétaire de Paia Bay (Swift Trawler 52)

Paia Bay ou le temps retrouvé

Aux premiers jours de l’été, c’est un homme heureux de renouer avec le temps que nous rencontrons sur Paia Bay, son Swift Trawler 52 en escale au port de Saint-Florent.
A 63 ans, Hugues Dorsner largue les dernières amarres qui l’attachaient à une vie de chef d’entreprise passionnante mais sur-rythmée. Après avoir mené pendant des années son bateau à 15 nœuds en vitesse de croisière, il se réjouit à l’idée de diminuer le régime et de mener sa vie de marin sur un nouveau tempo.

Comment êtes-vous parvenu à glisser un bateau dans votre vie d'industriel sur-booké ? 

Avant de naviguer, j’ai été un windsurfer passionné. Dans les années 70, à Hyères ou à Hawaï, je faisais partie des précurseurs et, d’aussi loin que je me souvienne, le vent et la mer ont toujours été mes éléments. Entre l’âge de 20 et 50 ans, la vie professionnelle m’a tenu éloigné de cette passion mais, il y a une quinzaine d’années, j’ai éprouvé le besoin de renouer avec la mer. Avec mon épouse, nous avons eu envie de nous remettre à flots. Ma vie était encore trop contrainte pour envisager la navigation à voile alors nous avons acheté une Ombrine 801 qu’au bout d’un an nous avons revendue pour une Antares 9.80 puis une Antares 13.80. Au fil de ces expériences de navigation à moteur, dans lesquelles nous avons embarqué nos deux filles, nous sommes devenus des motoristes convaincus. En 2011, nous avons acquis notre bateau Swift Trawler 52 et nous sommes aujourd’hui des inconditionnels ! 

« J’éprouvais un besoin fort de renouer avec la mer mais j’étais dans une vie trop contrainte pour envisager la navigation à voile. »

Qu’est-ce qui a prévalu dans votre choix pour ce bateau à moteur ?

Nous souhaitions un bateau de voyage et j’ai toujours aimé l’esprit Grand Bank. Au fil de nos expériences avec les bateaux Bénéteau nous avions été très satisfaits des relations nouées avec Quo Vadis, notre concessionnaire. Pour l’industriel que je suis, pouvoir suivre la construction de mon bateau en me rendant dès que je le pouvais au chantier de Noirmoutier constituait en tant que tel une aventure passionnante. Le Swift Trawler 52  est une véritable maison sur l’eau et nous avons aimé sa superbe ligne, intemporelle. Son degré de confort est exceptionnel et nous permet de vivre en autarcie quelques semaines : c’était ce que nous souhaitions. Il est immense et en même temps je peux le manier seul. Par ailleurs j’aime que la mécanique reste à bord du bateau et les moteurs en ligne d’arbre de la gamme Swift Trawler m’ont convaincus. Le résultat est à la hauteur de ce que j’espérais et j’avoue qu’au port, Paia Bay suscite toujours un vif intérêt : il se distingue sans être ostentatoire. Je pourrais devenir ambassadeur commercial pour Bénéteau !

« Pouvoir suivre la construction de mon bateau en me rendant au chantier de Noirmoutier constituait en tant que tel une aventure passionnante.» "

Qu’a apporté Paia Bay dans votre vie ?

La vie de chef d’entreprise est riche mais jalonnée de soucis et notre Swift Trawler a été mon plus précieux allié pour prendre le repos et le recul nécessaires à mon bien-être. Même pour de courtes escapades, je faisais des nuits complètes dès que je mettais le pied à bord et, à mon retour à terre, je regardais les choses avec un œil neuf. C’est incroyable ce switch total qui permet d’entrer instantanément dans une autre dimension qui vous rend plus philosophe, plus conscient de la préciosité de la vie par la communion avec la nature. Quel bonheur de renouer avec le temps, de le sentir presque physiquement s’écouler ! Mon bateau de plaisance a été incontestablement un lieu de ressource et maintenant que je redeviens un homme libre de son temps je savoure un nouveau plaisir : celui de baisser le régime, de naviguer à 7 ou 8 nœuds en vitesse de croisière. S’accorder une douzaine d’heures pour rallier la Corse depuis Hyères en prenant le temps d’observer les baleines et de compter les tortues qui semblent revenir en Méditerranée ! L’an dernier, nous avons réussi à naviguer 70 jours, cette année ce sera plus encore… Notre grand projet est de remonter l’Adriatique jusqu’à Trieste.

« Notre Swift Trawler a été mon plus précieux allié pour prendre le repos et le recul nécessaires. »

Prenez-vous part régulièrement aux Rassemblements Swift Trawlers organisés chaque année par Bénéteau ?

Nous avons participé à 4 d’entre eux et je conserve un grand souvenir de celui de Saint Florent. L’idée est formidable et ces longs week-ends sont de beaux moments de partage. La navigation est flottille et vraiment sympa et je suis pleinement ouvert à cet esprit communautaire. Un forum actif serait idéal pour prolonger ces rassemblements de plaisanciers et faire naître des projets entre nous. Je pense que l’esprit Trawler possède une philosophie de la mer et des valeurs un peu à part dans l’univers des bateaux à moteur et nous sommes, je crois, de véritables marins respectueux de la Terre et des hommes.

 

 
Hugues Dorsner

Vit près de Honfleur

Travaille en Malaisie

Navigue principalement en Méditerranée 

Paia Bay

Port d’attache : Hyères

Prochaine escale : Ile de Capraia

Si j’étais…

Une musique : le grand bleu

Un animal marin : le dauphin béluga

Une île : Maui

Un habitat : une maison sur l’eau dans la Baie d’Along

Une valeur : l’amitié

Une sensation : le bien-être

Une émotion : la sérénité