1. BENETEAU
  2. Newsroom
  3. Actualités Nautiques
  4. Poussé par le vent : navigation dans les Caraïbes destination l’île de Sainte Lucie !

Poussé par le vent : navigation dans les Caraïbes destination l’île de Sainte Lucie !

Après trois mois en Martinique, nos aventuriers reprennent la mer à bord de Maloya !

Déjà 1 an et demi, que Sarah et Aurélien ont décidé de tout quitter pour vivre à bord d'un Oceanis 411 Clipper et que nous suivons leur aventure à l'autre bout du monde ! Après une escale de trois mois en Martinique, nécessaire pour l'entretien du voilier construit en 1999 par les chantiers BENETEAU, les navigateurs en herbe étaient impatients de retrouver leur rythme de navigation. 

"Il y a vraiment quelque chose d'addictif à toujours découvrir de nouveaux espaces ! Je me demande comment l’on fera au terme de cette aventure pour se sédentariser"_ Sarah HEBERT

Le couple et le petit mousse ont donc repris la mer, et fait escale sur l'île de Sainte Lucie, joliment nommée l'île du vent ! Cette île montagneuse offre le charme d’une végétation sauvage, de jolies plages, et d'un volcan majestueux formé par deux pitons classés au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Pitons de Sainte-Lucie

Pas de planche à voile ni de kitesurf sur cette escale faute de vent le long de la côte Est de l’île, mais du paddle dans des décors tropicaux ! Ils ont largement apprécié les mouillages dans les criques isolées et les balades en fôret. Le couple se souviendra également de leur session plongée au pied des deux pitons dans une réserve marine qui a permis à la faune de proliférer, et où Sarah a retrouvé certaines espèces qu'elle avait découvertes dans le lagon Calédonien.

 

Maloya au mouillage

En pleine saison cyclonique, la navigation est sportive avec un fort courant qui les pousse vers l'Ouest. Il faudra encore attendre 9 mois avant que la famille traverse le mythique canal maritime de Panama, reliant l'Ocean Pacifique et l'Océan Atlantique. En attendant, ils poursuivent leur voyage vers les Iles Grenadines pour rester loin de la trajectoire habituelle des cyclones. 

Blocs :