fbpx Interview propriétaire FIRST YACHT 53 | BENETEAU
  1. BENETEAU
  2. Newsroom
  3. Interviews
  4. Interview de Patrick S. propriétaire de RITUAL (First Yacht 53)

Interview de Patrick S. propriétaire de RITUAL (First Yacht 53)

Une fois de plus, le spectacle fut grandiose. Pourtant, la 22ème édition des Voiles de Saint-Tropez a failli de ne pas avoir lieu. Se déroulant du 26 septembre au 9 octobre, l’événement a rassemblé près de 150 bateaux classiques et modernes la première semaine et une vingtaine de maxi-voiliers, les « Super Series » la seconde semaine. Engagé dans la catégorie IRB des « Modernes », le First Yacht 53 RITUAL a fait son entrée dans la compétition. Une belle « première » pour son propriétaire et skipper Patrick S., grand connaisseur et passionné de voile, que nous avons eu à cœur d’interviewer.

Bonjour Patrick, comment avez-vous vécu votre participation aux Voiles de Saint Tropez ?

Très bien ! Ce fut un plaisir pour tout l’équipage de participer à cette célèbre course. Nous n’avons pas eu beaucoup de temps entre l’arrivée du bateau le 8 septembre et l’événement. Malgré tout, nous avons pu préparer RITUAL et faire les réglages et adaptations nécessaires en vue des régates. Mon équipe, mixte, était composée de 11 personnes : tous des amis de longue date, ma femme était également de la partie.

L’équipage au complet de Ritual, amarré au quai d’honneur du port de Saint Tropez.

Depuis quand régatez-vous ? 

Depuis très longtemps ! Je me souviens être allé chercher un First Class 12 d’occasion à Deauville que j’ai descendu dans le Sud. Dans les années 90, j’ai fait des courses sur des plans d’eau ou en Méditerranée, j’ai régaté sur des First 310 et des Figaro. 

Puis est arrivé le FIRST 45 … 

Oui, j’ai fait l’acquisition de mon First 45 en 2008.  Je l’ai gardé 12 ans jusqu’à sa reprise par le concessionnaire de la Grande Motte, Chemins d’Oceans, qui m’a accompagné pendant tout mon nouveau projet avec le First Yacht 53. 

Quelles en furent les différentes étapes ? 

J’ai découvert le First Yacht 53 au salon de Cannes puis au salon de Paris 2019 où j’ai rencontré Yves Mandin du Service Premium de BENETEAU. Puis j’ai commandé le bateau en début d’année. J’ai retrouvé l’équipe PREMIUM au siège de BENETEAU quand je suis venu visiter le bateau ; il était encore sur la chaine de production. Je garde un formidable souvenir de cette journée.

Après sa sortie d’usine, le voilier a été convoyé sur camion jusqu’au port de la Grande Motte où RITUAL a pris l’emplacement du First 45. Ayant du temps, je suis jeune retraité, je me suis réservé quelques opérations sur le bateau telle que la pose d’électronique.

 Le First Yacht 53 RITUAL lors de ses premières navigations en Méditerranée.

Que pensez-vous des performances du bateau en compétition ?

Aux Voiles de Saint Tropez, nous avions affaire à des équipages qui naviguent depuis longtemps sur des bateaux très différents les uns des autres. Nous étions très concentrés pour trouver le poids au rappel et les bonnes positions au vent. Dans l’ensemble le First Yacht 53 est très agréable à mener.

« Ses performances sont très prometteuses, c’est un bateau plutôt véloce, surprenant et très réactif ! » 

De nombreuses fois, RITUAL s’est retrouvé au coude-à-coude avec le JP54 « The Kid » de Jean-Pierre Dick, nous nous sommes tirés de belles bourres entre nous ! Nous terminons 7ème avec deux fois deux ex-equos devant. Les premières places nous échappent mais nous avons gagné la Journée des Défis (ndlr : régate non officielle).

En pleine action ! Crédit : Gilles Martin-Raget

Avez-vous déjà établi un programme pour Ritual dans les prochains mois ?

De Arles où nous vivons, il nous faut moins d’une heure pour rejoindre le port de la Grande Motte.  Nous pouvons ainsi profiter du confort du First Yacht 53 quand bon nous semble. Au programme, nous avons prévu des sorties en mer et des régates locales. L’année prochaine, nous souhaitons participer à d’autres autres grandes courses méditerranéennes : la GIRAGLIA (Joli parcours entre Saint Tropez, Giraglia au nord-est du Cap Corse et Monaco) et la MIDDLE SEA RACE à Malte! 

Merci Patrick pour cet échange. RITUAL… un nom à retenir sans aucun doute.