1. BENETEAU
  2. Newsroom
  3. Interviews
  4. A. Benigni - propriétaire de Nautilou (First 211)

A. Benigni - propriétaire de Nautilou (First 211)

La voile n’a pas d’âge !

Angelo BENIGNI, propriétaire de Nautilou, un First 211 , navigue chaque année sur le lac du Der dès l'arrivée des beaux jours, et ce ne sont pas ses 96 bougies qui l'en empêcheront !! Angelo est arrivé en France à l'âge de 7 ans. Envoyé au Service du Travail Obligatoire pendant la Seconde Guerre Mondiale, il s'enfuit pour rejoindre le maquis et est pris dans une rafle en 1944. Lui et son frère de 16 ans sont alors envoyés pendant 9 mois à Stuttgart. Il rejoint ensuite son frère à Saint Dizier, situé à proximité du lac du Der, région Grand Est.

Angelo, racontez nous d'où vous vient cette passion de la voile ?

Habitant un village près de St Dizier, nous venions en famille tous les weekends pour nous promener avec nos enfants. Il y avait des petits bateaux qui naviguaient sur le lac, et ça m'a donné envie d'essayer. Au départ, ma femme n'était pas très favorable…

Parlez-nous de votre première rencontre avec la navigation?

J’ai décidé d’acheter mon premier dériveur en 1960 dans un magasin de sport alors que mon fils avait 5 ans. Dès le lendemain, je l'essayais avec mes enfants sur le lac du Der . J’ai dû apprendre tout seul, car à l’époque, il n’y avait pas d’école de voile… J’ai fait l’acquisition successivement de plusieurs voiliers, jusqu’au jour où j’ai acheté un Oceanis 281 chez Services Loisirs , concessionnaire BENETEAU. Je regrette ce bateau que j'aimais beaucoup ...

« J'ai dû apprendre tout seul, car à l'époque, il n'y avait pas d'école de voile… »

Avec qui partagez-vous les joies de naviguer?

Au début, je partageais cette joie avec mes enfants, mais à leur départ, je me suis mis à naviguer seul car ma femme n’était pas très axée voile. A son décès, il y a quelques années, j'ai décidé d'arrêter mais cela me manquait, et mes enfants m'ont incité à reprendre un nouveau bateau. Et depuis je navigue sur un First 211 !

Où avez-vous fait l'acquisition de votre premier 211, et depuis quand naviguez-vous?

Tout comme l' Oceanis 281 , j'ai acheté Nautilou chez Service Loisirs , il y a 3 ans. De mars à septembre, je viens tous les jours, principalement l'après-midi, et je fais le grand tour du lac. C'est un bon bateau, rapide et vivant. Je me promène sur le lac, mais évidemment nous nous tirons un peu la bourre avec les autres First 211 quand nous nous croisons sur le lac…

« C'est un bon bateau, rapide et vivant! Je me promène sur le lac, mais évidemment nous nous tirons un peu la bourre avec les autres First 211 quand nous nous croisons sur le lac… »

 

Parlez-nous un peu du Yachting Club du Der?

J'ai toujours été au Yachting Club du Der , et ça depuis la création du club en 1958. J'y suis bien, et il y a vraiment une bonne ambiance! Dans le temps, je participais même aux travaux. Nous sommes allés mettre les bouées sur le lac et pour la construction des premiers pontons, c’est moi qui transportais les flotteurs qui venaient de Langres (je travaillais dans le secteur du transport routier) . D'ailleurs notre président, Monsieur BOUR, possède un First 21.7 .

Dites-nous tout, quels sont vos secrets de jouvence pour naviguer à 96 ans ?

Je ne sais pas… c'est un bon passetemps! Qu'est-ce que je ferais de mes après-midi si je n'avais pas de bateau ??? Physiquement c'est parfois un peu dur quand il y a du vent, mais je suis prudent. Je mets mon gilet pour sortir (enfin presque tout le temps ...!)

Comme tout le monde sur le lac, il est arrivé de m'échouer. Cette année, la quille de mon First 211 a frotté près de l'île aux Mouches et je me souviens que je me suis échoué une fois avec l' Oceanis 281 . Le safran était pris dans une souche, et je n'arrivais pas à me dégager. J'ai bien prévu de m'inscrire pour la saison 2019. Et après? Tant que le bon Dieu voudra bien, je continuerai à naviguer… et même jusqu'à 100 ans!

« Je ne sais pas… c'est un bon passetemps ! Qu'est-ce que je ferais de mes après-midi si je n'avais pas de bateau ? »

Étiquettes

Angelo BENIGNI

Vit à Saint Dizier

Navigue sur le lac du Der

Nautilou

Port d'attache: Le lac du Der

Si j'étais

Une musique : Une musique rock des années 50

Un animal marin :  Le dauphin, un mammifère marin énergique

Une ile : La corse