1. BENETEAU
  2. Newsroom
  3. Actualités Nautiques
  4. BoatingOS va entraîner des changements majeurs dans la plaisance

BoatingOS va entraîner des changements majeurs dans la plaisance

Une expérience totalement nouvelle, qui repose sur le meilleur système de navigation marine : c’est l’ambition de « BoatingOS », un nouvel écosystème développé par la startup irlandaise de technologies marines, Raceix, en partenariat avec BENETEAU.

BoatingOS est un tout nouveau système d’exploitation qui propulsera la prochaine génération de traceurs, à la manière d’Android pour les smartphones. Il s’agit d’une plateforme connectée en permanence, qui fournit des données claires, opérationnelles et contextuelles au poste de pilotage, tout en déverrouillant des millions de données totalement nouvelles qui enrichissent l’expérience des utilisateurs à bord. Cette innovation repose sur la conviction que les solutions actuelles sont souvent difficiles à appréhender, sont susceptibles de pousser des informations périmées, et ne renouvellent pas l’expérience des aventures marines vécues par les plaisanciers.

Les fondamentaux actuels sont au coeur du problème » selon Stuart Walker, COO de Raceix. « Les données cartographiques utilisées dans la plaisance reposent exclusivement sur un système conçu pour la navigation marchande, qui a évolué très lentement en 200 ans. Dans l’univers de la plaisance, nos programmes de navigation, nos activités, nos destinations, nos référentiels sont tout à fait différents. Par ailleurs, la façon dont les informations sont restituées est bien souvent peu intuitive. Notre secteur d’activité compte des entreprises très talentueuses qui fournissent des solutions embarquées exceptionnelles, mais qui sont toutes basées sur ce système imparfait. BoatingOS a été conçu pour informer les utilisateurs et enrichir leurs aventures marines d’une manière totalement innovante. »

Vicki O’Donnell, directrice des données marines, explique également que « les cartographies marines actuelles reposent souvent sur des données très anciennes, en réalité, seuls 15% des océans sont cartographiés et ces données ont parfois plus de 50 ans. Cartographier les océans est coûteux, et les données que nous utilisons dans nos traceurs ne représentent que 20% des données réelles collectées au cours des missions menées par les états à travers le monde. La donnée additionnelle, que l’on peut désormais déverrouiller avec BoatingOS, représentera une innovation de rupture pour les plaisanciers. Par exemple, la bathymétrie « crowdsourcée » a été érigée en « Saint Graal » par les instituts hydrographiques dans le monde entier au coursde la dernière décennie. Tous ceux qui ont étudié notre travail s’accordent pour dire que nous réussirons à débloquer l’énorme potentiel que représentent les flottes de bateaux de plaisance à travers le monde pour fournir les données les plus à jour et assurer la sécurité en mer. »

Bien que la complexité des développements de BoatingOS soit élevée, les données seront restituées très simplement aux utilisateurs. Sam Santi, CTO de Raceix, précise que « la plateforme utilise l’intelligence artificielle et le machine-learning pour enrichir les données provenant de sources multiples, dont celles générées par les utilisateurs. L’ensemble est restitué sur une interface intuitive reposant sur des fonctionnalités-clés telles que les cartes de nouvelle génération, les plans de route, les points d’intérêt dynamiques, la météo etc. Le système dynamique a été conçu pour s’améliorer en continu, sans nécessiter d’action du plaisancier. A l’instar de Tesla qui fait évoluer en permanence ses systèmes embarqués, les mises à jours automatisées permettront à tous les utilisateurs de bénéficier des dernières versions et donc d’un système qui s’enrichira avec le temps.

Pour BENETEAU, le soutien à BoatingOS s’inscrit dans un partenariat bénéfique pour les deux parties, comme l’explique Luca Brancaleon, Directeur Général :

« Depuis 1884, BENETEAU met l’innovation au coeur de sa stratégie. Pour nous, il ne s’agit pas uniquement de mettre des gens sur l’eau à bord de bateaux, mais aussi d’enrichir leurs usages. Cette plateforme délivrera une meilleure expérience de navigation, à la voile et au moteur, et donnera ainsi envie aux plaisanciers de sortir plus souvent. Selon nous, BoatingOS est un authentique "game changer", une réponse à un véritable besoin, désormais possible grâce aux technologies intelligentes. »

BENETEAU a joué un rôle clé dans le développement rapide de cette plateforme, en fournissant notamment un Barracuda 8 utilisé à des fins de test, ainsi que des données-clés sur le secteur du nautisme. La perspective d’un bateau connecté grâce à cette plateforme entraîne des répercussions positives sur l’industrie dans son ensemble, avec des données de navigation et d’usage anonymisées disponibles pour la première fois. Le potentiel de cette plateforme bénéficiera à l’industrie nautique internationale, comme l’explique Jean-Pierre Goudant, Président de l’European boating industry (EBI) :

«Les axes prioritaires pour maintenir et accroître l’attractivité de la plaisance, en tant que loisir d’exception, sont la sécurité, les pratiques responsables et l’innovation. Nous sommes ravis que notre membre Raceix et BENETEAU annoncent le lancement de BoatingOS, qui aborde cet enjeu d’une façon très accessible pour les plaisanciers actuels et futurs.»

BoatingOS s’appuyera aussi sur ses mises à jour en temps réel pour assurer l’identification des zones marines écologiquement sensibles, et permettra aussi de mesurer son emprunte carbone et de la compenser. A l’intérieur de BoatingOS, une fonctionnalité de « science citoyenne » permettra aux plaisanciers de collecter des données environnementales, qui seront ensuite transmises à des instituts de recherche et organisations régionales ou nationales (tels que l’European Marine Observation and Data Network – EMODnet) dans le cadre de programmes de recherches, ainsi qu’aux utilisateurs de BoatingOS.

BoatingOS fournira également des données à des programmes stratégiques internationaux, tels que le Seabed 2030 piloté par GEBCO, qui se concentre sur la création d’une base de connaissances maritimes, destinée à favoriser la prise de décisions fondées sur la data. Enfin, BoatingOS développera plusieurs fois par an des projets de recherche « crowdsourcés » à destination des scientifiques. Ces opportunités favoriseront l’engagement des utilisateurs tout en enrichissant la connaissance des écosystèmes marins et côtiers.

Des institutions, autorités et organisations majeures régionales et internationales collaborent désormais avec Raceix dans l’objectif que BoatingOS devienne un standard de l’industrie au service d’une plaisance plus sûre, plus qualitative, plus responsable et in fine encore plus agréable.

L’annonce faite au salon de Düsseldorf marque la fin d’une première étape de recherche, de développement, de prototypage et de tests et le démarrage d’une deuxième étape qui aboutira à la sortie de la plateforme complète. Elle symbolise également le lancement de la marque BoatingOS.

Les plaisanciers intéressés sont invités à visiter le site BoatingOS.com pour en savoir plus, s’abonner aux actualités et même devenir membre du programme de beta-testing.