Joubert-Nivelt Design

Des bateaux pour naviguer loin et longtemps !

 

Associés depuis 1974 Joubert & Nivelt exercent de façon très complémentaire leur métier d’architectes navals : à Michel Joubert la conception des motor-yachts lorsque la plupart des voiliers sont dessinés par Bernard Nivelt. Reconnus l’un et l’autre comme de grands marins, le duo rochelais dessine des bateaux à l’image des océans qu’ils explorent : des unités conçues pour naviguer longtemps et prêtes à affronter les conditions les plus rudes. Plus de 25 000 bateaux issus de leurs plans ont été mis à l’eau.

Michel Joubert : Eclectique, notre cabinet imagine des bateaux aussi divers que Teasing Machine, yacht de course IRC vainqueur du dernier Sydney-Hobart ; Elisabet Motor-yacht de 47m ou Fleur Australe, voilier d'expédition avec lequel Philippe Poupon et Géraldine Danon nous font redécouvrir des endroits merveilleux du Monde. Nous avons également conçu Stars and Stripes, catamaran de Dennis Conner vainqueur de l’America’s Cup 1988 ainsi que de très nombreux monocoques, catamarans, trimarans, à moteur ou à voiles, à l'unité ou de production. Avec toujours cette marque de fabrique qui, je crois, nous caractérise : nos créations doivent naviguer loin,
longtemps et dans les mers les plus dures.  

 

A l’origine du Swift Trawler pour Bénéteau, Michel Joubert et Bernard Nivelt ont commencé par régater de longues années contre François Chalain. Concurrents sur l’eau, ils cultivaient à terre une complicité nourrie par leur passion commune pour l’architecture navale. Lorsqu’en 2002, Bénéteau décide de lancer le programme Trawler, le défi consiste à réinventer le concept : créer une nouvelle gamme qui maximise toutes les qualités marines du trawler traditionnel en intégrant de nouvelles performances de vitesse et de confort. François Chalain se tourne alors naturellement vers Michel Joubert qui lui a présenté Marguerite, son motor-sailor d’expédition en lui disant « il nous faudrait un truc génial dans ce genre-là !». Le Swift Trawler 42 sera la réponse de Michel Joubert qui déclinera ensuite le concept en l’enrichissant de nouvelles solutions sur les Swift Trawler 52, 34, 44 et 50.

Michel Joubert : François Chalain avait été séduit par le côté trawler de Marguerite, motor-sailor d'expédition de 16m, avec lequel j’explore depuis maintenant quinze ans les dures conditions de navigation et la beauté du grand nord : Ecosse, Norvège, Spitzberg, Islande, Iles Féroé, côtes du Groenland, Terre Neuve, Labrador, Passage du Nord-Ouest, Alaska et Colombie Britanique… Il voulait que Bénéteau puisse proposer à ses clients un bateau à moteur dans le même esprit : capable de naviguer sur de longues distances avec un maximum de sécurité, sur des mers parfois dures. Mais il fallait également que ce trawler soit capable d'une vitesse supérieure à 20 nœuds. Le formidable succès de cette gamme se passe aujourd’hui de tout commentaire ! 

 
 
 
 

Conceptions